Les déshumidificateurs : comment ça marche ?

Le déshumidificateur avec séchage par condensation

Le principe de base de ce déshumidificateur électrique est relativement simple à comprendre.

D’un côté il y a un ventilateur qui aspire l’air humide ambiant de la pièce et le transporte vers un évaporateur réfrigéré (un peu comme les ailettes que vous pouvez avoir derrière un frigo). Cet air humide est refroidi sous le point de rosée, c’est à dire que l’humidité qui est contenu dans l’air est condensé sous forme de petites gouttelettes, ou sous forme de glace.

Dans l'exemple illustré ci-dessus, de l'air chaud à 25°C (1) avec 70% HR (Humidité Relative) entre par l'évaporateur. A l'intérieur de l'évaporateur réfrigéré (2), la température de l'air redescend à 17°C et l'humidité relative augmente jusqu'à 88%, provocant la condensation et le ruissèlement de l'eau dans un réservoir.

Dans l’exemple illustré ci-dessus, de l’air chaud à 25°C (1) avec 70% HR (Humidité Relative) entre par l’évaporateur. A l’intérieur de l’évaporateur réfrigéré (2), la température de l’air redescend à 17°C et l’humidité relative augmente jusqu’à 88%, provocant la condensation et le ruissèlement de l’eau dans un réservoir.


Ces gouttelettes sont alors évacuées vers l’évaporateur et ruissellent vers le bac de récupération de l’eau ou vers la sortie, le tuyau qui est raccordé au système d’évacuation des eaux usées de votre installation. Les déshumidificateurs Dantherm dont le schéma ci-dessus est emprunté fonctionnement comme cela mais c’est le cas de tous les autres déshumidificateurs d’autres marques comme les trotect, supra ou encore De’longhi.

L’air qui s’est refroidi dans cette manipulation est alors chauffé et recraché dans la pièce.

L’air chaud récupère alors de l’humidité et cette procédure peut alors recommencer à l’infini.

Exemple :

Dans l’exemple ci-dessous le déshumidificateur élimine la moitié de l’humidité relative contenue dans l’air ambiant.

L'air ambiant passe dans l'évaporateur puis dans le condenseur

L’air ambiant passe dans l’évaporateur puis dans le condenseur


L’air une fois passé dans le déshumidificateur est chauffé du fait de l’énergie ajoutée par le compresseur et par la chaleur résultant du processus de la condensation.

Du fait de l’utilisation de ventilateurs, les fabricants ont parfois du mal à obtenir un déshumidificateur silencieux.

Contrôle de l’humidité par un hygrostat

Un hygrostat intégré est impératif car il permet de contrôler le taux d’humidité relative que vous souhaitez conserver dans l’air (Entre 50 et 60% à 20°C est correct). Il permet également de faire des économies d’énergie car une fois que le taux d’humidité souhaité dans l’air est obtenu, le déshumidificateur est arrêté.  Vous obtenez ainsi toujours le meilleur taux d’humidité relative dans la pièce.

L’hygrostat peut être électronique ou manuel.

Comparez les déshumidificateurs

Vous souhaitez régler vos problèmes d'humidité ?

Découvrez tous nos déshumidificateurs...

Nous référençons le top des déshumidificateurs dans notre boutique. Vous pourrez également les comparer en utilisant notre super comparateur qui vous permet d’affiner votre recherche en fonction de la superficie de votre pièce, du volume d’air à traiter, des plages de température de fonctionnement, et bien plus de critères encore !